La pollution de l’air est un véritable fléau et les enfants se sentent de plus en plus concernés. En même temps, ils sont de plus en plus touchés par cette pollution, qui leur cause de l’eczéma, de l’asthme, des allergies, et j’en passe… J’y connais quelque chose, puisque je vis en région parisienne et que mes enfants sont sujets à certains de ces maux.
C’est justement mon filleul préféré (je vous rassure, c’est mon seul filleul 😉), de bientôt 8 ans, qui me pose cette question aujourd’hui : Pourquoi y a-t-il des villes polluées et d’autres qui le sont moins ?

Voici déjà une vidéo expliquant de façon claire et rapide d’où vient la pollution de l’air :

Pourquoi la pollution n’est pas la même partout ?

Les grandes villes plus polluées

Les grandes villes sont généralement plus touchées par la pollution de l’air. Tout simplement parce qu’elles rassemblent beaucoup d’habitants. Donc par conséquent beaucoup d’habitations, de voitures, des aéroports, des usines et aussi des activités émettant des gaz à effet de serre. Mais la pollution ne s’arrête pas aux frontières de la ville et concerne aussi les villes tout autour : toute l’aire urbaine est touchée par cette pollution.
Pour vous donner une idée, les grandes aires urbaines (les grandes villes et les villes qui les entourent), n’occupent que 3% de la surface des terres du globe, mais ce sont elles qui génèrent 72% des gaz à effet de serre.
Dans les campagnes, il y a moins de monde et souvent moins d’activités générant de la pollution. En général, l’air y est donc plus sain.

Villes les plus polluées

Des villes qui font plus d’efforts que d’autres

Mais pourquoi certaines grandes villes, ayant (à peu près) le même nombre d’habitants, sont plus polluées que d’autres ? Cela dépend des efforts faits par ces villes pour avoir une meilleure qualité de l’air. En effet, certaines villes polluées, conscientes des risques pour la santé des habitants et des dégâts sur la nature, ont cherché des solutions. Par exemple, elles interdisent les véhiculent les plus polluants, elles privilégient l’utilisation d’énergies renouvelables, elles plantent des arbres… Il existe beaucoup de solutions pour améliorer la qualité de l’air ! Et certaines villes l’ont bien compris.

Efforts des villes pour la protection de la santé et de l'environnement

Les conséquences sur la santé de la pollution de l’air

En effet, un air pollué peut avoir beaucoup de conséquences négatives sur la santé des habitants, mais aussi sur l’environnement.

Sur l’environnement, il amplifie l’effet de serre et accentue le réchauffement climatique, mais dégrade aussi les forêts, pollue les rivières et réduit les récoltes.

Pour notre santé, l’air que nous respirons a autant d’importance que l’eau que nous buvons. Mais malheureusement, il est moins facile à contrôler. La pollution de l’air est à l’origine d’énormément de maladies et de morts dans le monde chaque année. Sont particulièrement touchés les pays à faible revenu, en Afrique et en Asie par exemple.
Selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), 9 personnes sur 10 dans le monde respirent un air trop pollué.  

Causes et conséquences de la pollution de l'air en ville

Expérience sur la pollution de l’air

Afin de visualiser la pollution de l’air, vous pouvez réaliser cette expérience, sur plusieurs semaines.

Pour réaliser cette expérience, il vous faut : deux morceaux de carton blanc, un feutre et 16 bouchons larges (ceux des bouteilles de lait par exemple) (ou 16 verres).

  1. Divisez les bouchons (ou les verres) en deux parties. Avec le feutre, numérotez-les de 1 à 8.
  2. Installez un premier carton dehors, à l’abri de la pluie. Disposez les 8 premiers bouchons sur le carton, en ligne, en les espaçant, dans l’ordre de 1 à 8. Si besoin, fixez-les avec un peu de colle afin qu’ils ne puissent pas bouger.
  3. Réitérez l’opération sur le deuxième carton blanc, mais cette fois-ci en le plaçant à l’intérieur (dans la maison ou dans la salle de classe).
  4. Chaque semaine, retirez un bouchon dans l’ordre croissant, sur chaque carton, à l’extérieur et à l’intérieur.

Après avoir retiré tous les bouchons, que constatez-vous ?

En enlevant le dernier bouchon, on redécouvre la couleur blanche initiale du carton. Et on peut constater que le reste du carton est devenu… gris ! C’est l’action de la pollution atmosphérique. Les particules, rejetées par les voitures, les usines, le chauffage et autres, s’y sont peu à peu déposées.

A l’intérieur, on observe généralement que l’air est aussi pollué, mais beaucoup moins qu’à l’extérieur. Malheureusement, les polluants voyagent et se retrouvent partout dans l’air, même à l’intérieur…

Expérience pollution de l'air

Les pays les plus pollués du monde

Pour mesurer la qualité de l’air dans les villes polluées, l’OMS a fixé des seuils à ne pas dépasser. La valeur recommandée est de 20 μg/m3 de particules fines en moyenne par jour. Certaines régions dans le monde atteignent même 10 fois les taux maximums recommandés. Même à Paris, nous sommes au-dessus de ce seuil (35 μg/m3).

Pollution de l'air au Taj Mahal

Mais à New Dehli, on peut atteindre 292 μg/m3. Dans cette ville, un habitant perd en moyenne 10 ans d’espérance de vie à cause de la pollution de l’air. D’ailleurs, en Inde, le Taj Mahal est menacé par la pollution de l’air.

Ce sont l’Inde est la Chine qui sont les pays les plus pollués du monde. Mais dans ces pays, certaines villes commencent à réagir et à se prendre en main pour améliorer la qualité de leur air.

Les villes les plus polluées en France

La ville la plus polluée en France est Lyon. On y observe des pics de pollution record, de nombreux sites industriels et de forts taux de particules fines dans l’air. Elle est suivie par Marseille, puis Paris. Mais il est aussi important d’observer les efforts que font ces villes pour s’améliorer.

Paris parmi les villes polluées

En France, pour accompagner les villes dans leur transition, Greenpeace, le RAC (Réseau Action Climat) et l’Unicef France, établissement un classement des 12 plus grandes villes et des efforts fournis. Ils notent les villes selon plusieurs critères comme la sortie des véhicules polluants, la promotion d’autres modes de déplacement, la protection des enfants… La meilleure catégorie du classement s’intitule « en bonne voie » et regroupe les villes qui font le plus d’efforts. Il s’agit de Paris, puis Grenoble et Strasbourg. La seconde catégorie est « timide », avec Lyon, Nantes, Bordeaux, Lille, puis Rennes et Toulouse. Les villes qui sont par contre jugées comme « en retard » sont Montpellier, Nice et Marseille.

Certaines villes, quant à elles, prennent des mesures spécifiques aux enfants. C’est le cas de Grenoble, Strasbourg et Nantes. Avec par exemple la création de rues scolaires, qui ferment autour des écoles aux moments des entrées et sorties de classe. Des moyens de transport écologiques sont mis à leur disposition, comme le vélo-bus ou le pédi-bus.

Les pays et les villes les moins pollués, où il fait bon respirer !

Islande air le plus pur du monde

L’Islande est le pays le moins pollué du monde. C’est d’ailleurs pour le moment le seul pays produisant son électricité à partir de sources 100% renouvelables !

En France, les villes les moins polluées sont plutôt des villes de taille moyenne : Limoges, Le Mans, Angers, Saint-Brieuc et Rennes.

Et pour ceux qui voudraient aller respirer l’air le plus pur du monde, il est localisé entre la Tasmanie et l’Antarctique ! Bon voyage !

Si vous avez aimé l'article, n'hésitez surtout pas à le partager !

Articles similaires

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.