On dit toujours que les animaux ont besoin les uns des autres pour survivre. Mais pourtant ils se mangent entre eux. On entend aussi que les animaux ont besoin des plantes, mais pourtant ils ne sont pas tous herbivores… Eh oui, c’est le concept des chaines alimentaires ! Un ensemble de maillons qui créé un équilibre dans la nature.

Il n’est pas toujours facile d’expliquer aux enfants pourquoi nous mangeons de la viande, donc d’autres animaux. En comprenant le concept de chaine alimentaire, cela les aidera aussi à répondre à cette question.

J’ai voulu cet article super ludique pour expliquer ce concept aux enfants, alors je vous propose une courte explication, une activité à réaliser en famille, ainsi que quelques histoires pour illustrer tout ça !

Ça veut dire quoi chaines alimentaires ?

Les chaines alimentaires sont des successions d’animaux et de végétaux, dans lesquelles chacun mange celui qui est avant lui dans la file. En général, tout en bas d’une chaine alimentaire, on trouve une plante. Viennent ensuite les animaux herbivores qui mangent ces plantes, puis les animaux carnivores qui se nourrissent des animaux herbivores.

Prenons un exemple pour comprendre. Dans cet exemple, la flèche signifie « mange ».
Coccinelle > Puceron > Plante

Chaines alimentaires Coccinelle

Activité pour comprendre l’équilibre des chaines alimentaires

Nous pouvons facilement reproduire cette expérience avec les enfants.

Pour réaliser cette activité, il vous faut simplement une feuille de papier (une feuille usagée ou recyclée fait très bien l’affaire !), un feutre et une paire de ciseaux.

  • On découpe la feuille en 2. Sur la première moitié, on écrit « Plantes » et les enfants peuvent faire un dessin pour les représenter.
  • On prend la deuxième moitié et on la découpe en 4.
  • Sur chacun des 4 morceaux, on note : « Puceron », « Coccinelle », « Gazelle » et « Lion ». Puis on trace en dessous des inscriptions une flèche allant vers le bas. Elle signifie « mange ». Là encore, l’enfant peut dessiner les animaux correspondants.
  • L’enfant peut ensuite reconstituer les 2 chaines alimentaires en les disposant sur une table.
  • Ce qui est intéressant, c’est ensuite de faire l’expérience de retirer un des papiers de la chaine alimentaire. Que se passe-t-il alors ? Les espèces qui sont en dessous risquent de disparaître…
Activité chaines alimentaires

Vous savez que j’adore l’émission « C’est pas sorcier » ! Voici donc une courte vidéo d’une minute, expliquant la chaine alimentaire du rapace et pourquoi son équilibre est à la fois fragile et précieux :

Histoires de chaines alimentaires mises en péril par l’Homme

Voici plusieurs histoires permettant d’illustrer le précieux équilibre des chaines alimentaires. Elles peuvent sembler rigolotes, mais elles sont bien réelles !

L’histoire des lapins en Australie

Chaines alimentaires des lapins en Australie

Au début, il n’y avait pas de lapins en Australie. Lors de la colonisation de l’Australie, à partir de 1788, le tout premier bateau à accoster apporta avec lui plusieurs lapins. En mer, ils étaient élevés en cage et destinés à être mangés. Une fois sur terre, ils furent relâchés. Mais ils furent généralement élevés en cage, comme animaux de compagnie. C’est presque 100 ans plus tard, qu’un anglais en libéra quelques-uns, pour le plaisir de les chasser ensuite. Une fois en liberté, ils se multiplièrent très vite.

Etant donné qu’ils ne rentraient dans aucune chaine alimentaire, aucun animal ne les mangeaient. En moins de 100 ans, on en comptait 1 milliard… Aujourd’hui, il est impossible de les compter tellement ils sont nombreux. Ils sont devenus un véritable animal nuisible en Australie : ils sont nuisibles pour les autres mammifères et causent d’énormes dégâts dans les cultures pour se nourrir.

La perche du Nil dans le lac Victoria

L’histoire de la perche du Nil est similaire à celle des lapins en Australie.
Le lac Victoria est le plus grand lac tropical du monde. Il abrite une très grande quantité d’espèces aquatiques.
En 1954, la perche du Nil a été introduite dans ce lac. En 20 à 30 ans, elle a mangé une grande partie des espèces qui y vivaient. Elle a alors été déclarée comme l’une des pires espèces envahissantes au monde. C’est-à-dire qu’elle menace la biodiversité et l’environnement dans laquelle elle a été introduite.

Alimentation des perches du Nil

Un sacré mélange de tortues…

Chaines alimentaires des tortues de Floride

La tortue de Floride est, comme son nom l’indique, originaire d’Amérique du Nord. Elle se reconnaît facilement grâce aux taches rouges sur ses tempes.
Dans les années 70, une mode a été créée par les animaleries en Europe autour de cette espèce de tortue. Quand elles sont bébés, elles sont minuscules. Elles ne sont pas plus grande qu’une pièce de monnaie et on craque facilement ! Mais ce que les vendeurs ne disaient pas c’est que ces tortues « naines » allaient en fait grandir et atteindre plusieurs kilos et une taille de 20 à 28 cm. Les animaleries en ont vendu des millions en Europe.

Devenues trop grandes pour leurs aquariums, certaines familles ont pensé bien faire en les relâchant dans la nature. Elles ont réussi à s’adapter dans leur nouvel environnement en Europe. Dans certaines régions, elles sont considérées comme une menace écologique. En effet, ces tortues étant omnivores, elles sont capables de vider une mare de ses végétaux et amphibiens…

Ce qu’il faut retenir

Les espèces animales et végétales ont bien besoin les unes des autres pour vivre. Mais cet équilibre est fragile. Dans un milieu naturel, il est important de respecter la place de chacun et de ne pas déplacer les animaux (ou les végétaux) dans un autre milieu. Ils pourraient soit ne pas s’adapter, soit prendre le dessus sur les espèces déjà présentes.
En allant se balader dans la nature, pensez à prendre vos jumelles pour les observer de loin !

Observation enfant chaine alimentaire avec jumelles

Et maintenant que vous avez tout compris sur les chaines alimentaires, vous allez pouvoir aller lire l’article sur « les animaux en voie de disparition à cause du réchauffement climatique« .

Si vous avez aimé l'article, n'hésitez surtout pas à le partager !

Articles similaires

2 commentaires

  1. Merci Mélanie pour ton article! C’est très intéressant! J’ai appris plein de choses! Je ferais l’activité avec Samuel demain mais peut être plutôt avec des cartes de memory car ni lui ni moi ne savons dessiner! ahahah

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :