Si le mot « tawashi » ne vous dit rien, pas de panique !!! Il s’agit tout simplement d’une éponge lavable réalisée à partir de vieux vêtements.
Originaire du Japon, le tawashi est utilisé en remplacement d’une éponge et même d’un gant de toilette ! Et ce qui est intéressant, c’est qu’il a l’éco-avantage d’être lavable ! Fini les éponges qui se déchirent et qu’on doit remplacer très (trop) régulièrement.
Et au-delà de l’aspect écologique et pratique, il est super fun à réaliser ! Je le propose aux enfants quand j’anime des ateliers éco-ludiques, et ça cartonne à tous les coups !
Je vous ai donc concocté un « tawashi tuto » (encore plus drôle à prononcer !), pour réaliser vos propres tawashis, étape par étape, avec ou sans clous !

Un tawashi, c’est quoi ?

« Tawashi » est le terme japonais pour désigner une « brosse à laver », c’est-à-dire une éponge lavable et résistante dans le temps. Elle vient en remplacement des éponges classiques et ses usages sont nombreux : faire la vaisselle, nettoyer une table, la salle de bain. Au Japon, on s’en sert même pour se laver, à la place du gant de toilette !

Mes enfants les adorent pour effacer leur ardoise ! Je propose souvent cet atelier « tawashi tuto » à l’école et les enfants en sont fans ! C’est hyper gratifiant pour eux de créer à partir de matériaux destinés à la poubelle ou à rester au fond d’un placard.

Tawashi tuto

Pourquoi le tawashi est écologique ?

Le premier avantage du tawashi est qu’il est fabriqué à partir de vieux vêtements. C’est donc le moment de faire du tri dans les placards pour offrir une deuxième vie à nos textiles délaissés : chaussettes trouées, leggins, collants, ou encore les manches de pulls ou de tee-shirts. L’important est de pouvoir découper des anneaux et que la matière soit un minimum extensible (mais je vous explique tout plus bas dans l’article, dans le tawashi tuto !).

Le deuxième avantage est qu’il passe en machine et est très résistant. Il est donc à la fois écologique ET hygiénique. Une fois sale, hop on le lave et c’est reparti ! Là où une éponge aurait fini par se déchirer ou sentir mauvais, notre tawashi est inépuisable !

Le troisième avantage est bien sûr qu’il est économique ! En plus de générer moins de déchets (on ne jette plus d’éponges), on fait de l’upcycling et on donne une nouvelle vie à des vêtements usagés. A ma connaissance, il n’y a pas moins cher comme éponge !

Matériel nécessaire pour fabriquer un tawashi

Voici le matériel dont vous avez besoin pour réaliser ce « tawashi tuto ».

Attention, si vous n’avez pas de planche, ni de clous, tout n’est pas perdu ! Je vous propose aussi une alternative sans planche cloutée : avec des pinces à linge (voir plus bas).

  • Une petite planche en bois d’environ 20cm x 20cm (elle peut être un peu plus petite 16x16cm ou un peu plus grande sans problème),
  • 20 clous,
  • Une règle et un crayon de papier,
  • Un marteau,
  • Une paire de ciseaux,
  • Un vieux vêtement à upcycler : une paire de chaussettes trouées, un vieux collant, un leggin, les manches d’un pull ou d’un tee-shirt…, de préférence dans une matière extensible.

Fabriquer une planche à tawashi

Avant de fabriquer notre tawashi, nous avons besoin de créer notre support : la planche cloutée. Pour ce faire, il faut :

  • Tracer sur la planche en bois un carré de 14cm x 14cm.
  • Sur chaque côté de ce carré, marquer un repère à 3cm, 5cm, 7cm, 9cm et 11cm.
  • Planter 5 clous sur chaque côté du carré, au niveau des repères. Les clous ne doivent pas être complètement enfoncés, mais bien dépasser.

On obtient ainsi une planche à tawashi, dont on se servira comme un métier à tisser.

Matériel pour tawashi tuto

Tawashi tuto : comment réaliser un tawashi

Notre planche à tawashi réalisée, nous pouvons enfin nous lancer dans le tawashi tuto ! Voici les différentes étapes pour fabriquer un tawashi :

  • Découper 10 anneaux de tissu dans le vêtement choisi (ici une paire de chaussettes), d’environ 1,5 cm de largeur.
  • Disposer 5 anneaux sur le métier à tisser, en reliant des clous qui se font face, comme sur la photo.  
  • Placer un des anneaux en tissu restants sur un clou libre, puis le faire passer successivement en-dessous et au-dessus des anneaux déjà placés.
  • Réitérer l’opération avec les 4 anneaux restants, en veillant bien à alterner le tissage : si le premier anneau passait d’abord au-dessus des autres, faire passer le second d’abord en-dessous, puis le troisième au-dessus, et ainsi de suite…

Le tissage est terminé ! Il reste maintenant à faire tenir le tout.

  • Choisir une boucle passant en-dessous d’une bande perpendiculaire, et la retirer de son clou. Attention, il faut bien que la maille soit une maille « du dessous ».
  • Retirer également la boucle à sa droite.
  • Faire passer la 2ème boucle dans la 1ère. Lâcher la 1ère et maintenir la 2ème.
  • Détacher la prochaine boucle, à la droite de la 2ème.
  • Faire passer la 3ème boucle dans la 2ème. Lâcher la 2ème et maintenir la 3ème.
  • Continuer ainsi de suite en faisant tout le tour du métier à tisser, sauf les 2 dernières boucles.
  • Nouer ensemble les 2 dernières boucles afin de sécuriser le tawashi.
Upcycling chaussettes

Votre tawashi est prêt à être utilisé !

Tawashi tuto : l’alternative sans clous avec des pinces à linge

Si vous n’avez pas de planche ni de clous, il existe une autre alternative pour réaliser ce tawashi tuto : la méthode « débrouille », aussi appelée « on-voulait-vraiment-faire-des-tawashis-alors-on-fait-avec-ce-qu-on-a » !

Il suffit de prendre un récipient carré, d’environ 20 cm de côtés : un tupperware, une boîte en bois ou en carton, une boîte de jeu, un saladier… Ainsi que 20 pinces à linge !

Vous accrochez 5 pinces à linge espacées de manière régulière sur chaque côté de la boîte, et le tour est joué ! Vous avez votre métier à tisser des tawashis !

J’espère que ce « tawashi tuto » vous aura plu, et qu’il vous permettra de mettre tout plein de tawashis dans votre vie !!!

N’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé en commentaire ! Ça fait toujours plaisir d’avoir vos retours !

Si vous cherchez d’autres idées de gestes simples à faire pour la planète, je vous invite à lire mon article « 10 gestes pour sauver la planète en famille ».

Si vous avez aimé l'article, n'hésitez surtout pas à le partager !

Articles similaires

10 commentaires

  1. Merci Mélanie pour cette super idée! Je ne connaissais pas du tout le tawashi et je suis sûre que cette activité plaira à mon fils de 4 ans et demi. Comme j’affectionne particulièrement la pédagogie Montessori je pourrais aussi m’inspirer de ton tuto pour proposer cet activité aux enfants de la même façon que je leur présenterais un atelier de vie pratique. A tester rapidement!

  2. Excellent ! J’avais déjà lu cette technique mais jamais aussi bien expliquée merci. 😀 J’ai trouvé une planche et des clous, je vais m’y mettre ! J’ai juste une question : quand tu dis des anneaux, ça me pose question. Avec des chaussettes, ok c’est extensible. Mais avec d’autres tissus ? En plus, comment faire des anneaux avec des morceaux de t-shirt ? Merci pour tes explications 🙂

    1. Merci Diego, très bonne question, je vais le préciser dans l’article. Avec d’autres vêtements comme des tee-shirts (de préférence à manches longues), il faut utiliser les manches pour avoir des anneaux. Et de préférence en effet une matière extensible, pour que l’on puisse facilement enfiler les anneaux autour des clous.

  3. Merci beaucoup pour ce tuto ! Nous avions acheté une planche… Quand je vois qu’il suffit de 20 clous et d’une chute de bois… Bref, une alternative parfaite à nos spontex !

  4. Tuto réalisé ce jour avec les pinces à linge! super c’est très clair. Mon fils a adoré…heu par contre je l’ai perdu à l’étape où le tawashi fait un merveilleux trampoline pour playmobil…il ne veut plus finir le sien, il préfère le trampoline 🤣!

    1. Ahah génial, j’adore !!! Il fait bien de garder son trampoline, c’est super fun et encore plus créatif !!!
      Je vais renommer l’article « Tuto trampoline pour Playmobil ou Tawashi » 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :