Ça fait un bien fou de mettre les mains dans la terre, de planter des petites graines ou des semis, de les arroser, puis de les observer prendre vie. Et quelle satisfaction de récolter le fruit de ce travail. Bref, une activité jardinage est une super idée dès la maternelle. Mais tout cela plaira aussi aux plus grands en primaire bien sûr 😉

Vous avez toujours voulu vous lancer avec vos enfants ou vos élèves dans la mise en place d’un potager ? Mais vous ne savez pas par où commencer ou comment faire ? J’ai une bonne nouvelle, vous n’avez pas besoin de grand-chose pour récolter rapidement vos premiers fruits et légumes ? Je vous donne ici 5 astuces pour créer un mini-potager à partir de rien (ou presque !).

Alors, « radis » to go ?! 

Fabriquer soi-même ses outils pour un jardinage écolo

Pour commencer, il n’y a vraiment pas besoin de grand-chose pour commencer à mettre en place un petit potager. A la maison ou même à l’école, il n’y a aucune excuse pour ne pas se lancer !

L’astuce pour ne pas rapidement se lasser et passer à autre chose, c’est de commencer petit, de faire quelques tests, et de s’agrandir petit à petit. Débutez avec quelques pots si vous avez un balcon ou un peu de place dans votre salon ou en classe. Ou réservez un petit carré de terre dans votre jardin si vous avez la chance d’en avoir un.

Pas besoin non plus de beaucoup de matériel pour cette activité jardinage en maternelle ou en primaire ! Il suffit de détourner quelques objets du quotidien, que l’on a tous dans nos tiroirs, et le tour est joué !

Voici quelques exemples d’ustensiles à récupérer, qui vous seront bien utiles pour faire vos premières plantations :

  • Une gourde, une bouteille ou une brique de lait deviendra un arrosoir !
  • Avec simplement une fourchette et une cuillère à soupe, vous pourrez travailler la terre !
  • De petites branches ramassées au sol serviront de tuteurs !
  • Des bâtons de glace ou des morceaux de bois feront de très beaux marqueurs de semis !
  • Et une paire de ciseaux servira… de ciseaux 😉

Vous l’aurez compris, vous pouvez laisser les enfants trouver eux-mêmes les solutions pour se fabriquer du matériel à partir de rien ! C’est ça aussi qui est chouette dans le fait d’essayer de jardiner avec pas grand-chose.

10 fruits et légumes qui repoussent tout seuls : l’idéal pour une activité jardinage en maternelle et primaire !

Vous venez d’aménager un petit espace qui va accueillir prochainement votre petit potager. Bravo ! Passons maintenant à vos premières plantations. Là encore, vous n’avez pas nécessairement besoin d’acheter des graines, des semis ou des plantes pour démarrer. Mais comment faire sans avoir au moins un de ces 3 éléments pour mettre en place une activité jardinage dès la maternelle ?!

Vous consommez toutes les semaines des fruits et légumes, dont certaines parties finissent à la poubelle ou au compost. A partir de maintenant, ces « déchets » vont devenir de vrais trésors ! En effet, tout comme l’étoile de mer ou le lézard qui se seraient coupés un bras ou une queue, certains fruits et légumes ont la capacité de repousser !

Activité jardinage maternelle et primaire

Je vous le dis, c’est un vrai POTAGER MAGIQUE que vous allez mettre en place !!!

De quoi apprendre et s’émerveiller des pouvoirs de la nature !

Voici quelques fruits et légumes dont vous pouvez récupérer les restes afin de les replanter :

  • Faire repousser un poireau : ce doit être le légume le plus simple et le plus impressionnant à faire repousser. Les poireaux repoussent en quelques jours, c’est tellement ludique pour les enfants ! Il faut penser à récupérer les pieds des poireaux (avec les racines), et les mettre dans un verre d’eau sans les immerger complètement. Après 24 heures, on peut déjà observer ceux qui sont viables et ne conserver que ceux-là. On les laisse quelques jours dans l’eau (en changeant l’eau tous les 2 jours), puis, quand ils commencent à repousser, on les plante dans la terre. Une fois qu’ils ont repoussé, on peut de nouveau les cuisiner ! Magie !
  • Faire repousser un ananas : il faut être patient, mais c’est joli ET ludique ! En récupérant le dessus de l’ananas, vous pourrez en obtenir un nouveau… mais il faudra patienter environ 2 à 3 ans ! Voici la marche à suivre : récupérer le dessus d’un ananas, avec des feuilles vertes non sèches. Mettez dans un fond d’eau. Les feuilles vont se dessécher (vous pourrez alors les enlever) et laisser la place à de nouvelles. A l’apparition de racines, il est temps de mettre l’ananas en terre, et de patienter ! En attendant, c’est une très jolie plante !
  • Faire repousser une salade : En récupérant le trognon d’une laitue, vous pourrez en faire pousser une nouvelle ! Il suffit de placer le trognon dans un fond d’eau, à changer tous les 2 jours. Dès que de nouvelles racines et de nouvelles feuilles apparaissent, vous pouvez la mettre en terre. Une nouvelle salade se formera après 2 à 3 semaines.
  • Faire repousser une pomme de terre ou un topinambour : lorsqu’une pomme de terre commence à germer, c’est le moment idéal pour la replanter ! Commencez par couper la pomme de terre en 3 ou 4 morceaux, avec des germes sur chaque partie. Vous pouvez alors mettre en terre chaque morceau. Dans un terreau bien humide et ensoleillé, de nouvelles pommes de terre pousseront rapidement. De même pour les topinambours !
  • Faire pousser un oignon ou une échalote : Vous hésitez souvent à utiliser un oignon germé ? Il reste comestible, mais il sera parfait pour cette activité manuelle de jardinage en maternelle ou primaire ! Plantez-le dans la terre et arrosez le bien. Au bout de quelques jours, vous pourrez en récolter les tiges et les ciseler, afin de parfumer vos soupes, quiches ou salades ! Vous pouvez reproduire l’expérience avec une échalotte ! En le mettant à la lumière et en l’arrosant bien, vous pourrez faire votre première récolte au bout de 4 mois environ. Pour prélever un morceau de gingembre, sortez le pied de terre, coupez-en juste ce qu’il vous faut, puis remettez-le en terre. Il continuera ainsi de pousser !  
  • Faire repousser de l’ail : Il suffit de prélever le germe et de le remettre en terre afin d’en faire pousser de nouveaux !
  • Faire repousser du gingembre : S’il vous reste un petit morceau de gingembre, utilisez-le pour en faire pousser d’autres ! Posez-le sur un fond d’eau. Il va commencer à bourgeonner. Vous pouvez alors le planter dans de la terre, les bourgeons vers le haut.
  • Faire repousser une carotte : Ce n’est pas possible de faire pousser une nouvelle carotte à partir d’un morceau de carotte. MAIS il est possible de faire pousser de nouvelles fanes de carottes, qui, elles, se mangent également ! Il suffit de récupérer le haut de quelques carottes (couper à environ 2 centimètres pour garder un peu de matière), de les disposer dans un pot avec un couvercle (qui servira de serre), de mettre environ 1 cm d’eau au fond et de les placer un maximum au soleil. Changer l’eau tous les 2 à 3 jours évitera aux carottes de moisir. De nouvelles fanes font alors rapidement leur apparition ! Voici une recette de galettes de fanes de carottes et une recette de pesto de fanes de carottes à goûter absolument !

Une belle plante verte à partir d’un noyau d’avocat

Et pour obtenir une belle plante verte à partir de pas grand-chose, vous pouvez aussi faire pousser le fameux noyau d’avocat ! Il suffit de le faire tremper à moitié dans un verre d’eau (en le faisant tenir grâce à 4 cure-dents). Il faut rajouter de l’eau régulièrement et ne pas le mettre directement au soleil. Au bout de quelques semaines apparaissent des racines et une pousse. Une fois que la plante a bien poussé, il est temps de la mettre en terre. Voici une belle plantation, à partir d’un simple noyau !

Les fruits et légumes les plus faciles à faire pousser pour une activité jardinage en maternelle

Si vous avez envie d’autres types de plantations, ou de faire l’expérience de planter des graines ou de faire des semis, voici les fruits et légumes les plus faciles à faire pousser avec des enfants. Vous pourrez ainsi rapidement effectuer votre première récolte. De quoi leur montrer qu’il est simple de cultiver son propre potager, et éviter quelques déceptions (si rien ne pousse). Cette activité jardinage en maternelle est un vrai jeu d’enfant !

  • Les radis : Les graines de radis se sèment au printemps et pendant tout l’été, bref pendant une bonne partie de l’année ! Semez les graines en rangées, espacées de 2 centimètres environ. Il est important de bien les arroser régulièrement, afin qu’ils ne piquent pas ! En quelques semaines, vous pourrez récolter vos premiers radis.
  • Les fraises : En achetant des plants ou des semis, les fraisiers ne sont pas difficiles d’entretien : il suffit de les arroser régulièrement et qu’ils puissent avoir un peu de soleil. A vous les bonnes fraises bien rouges !!! Enfin, si vos enfants vous en laissent !
  • Les haricots verts : Vous pouvez faire germer les graines de haricots dans un récipient humide, avec un peu d’eau et du coton par exemple. Une fois germés, il faut les mettre en terre (pas trop profondément), de préférence au printemps. Vous pourrez les récolter 3 mois plus tard environ.
  • Les tomates cerises : Les plants ou semis de tomates cerises se piquent au printemps, dès que les températures se réchauffent. Je n’ai personnellement jamais réussi à faire pousser des graines avec les enfants. Pour vous assurer la réussite, je vous recommande donc les plants ou semis ! Les enfants seront ravis d’installer des tuteurs, de retirer les gourmands, puis de déguster leurs propres tomates cerises à l’apéro 😉
  • Les aromates : Ils sont aussi très sympas à faire pousser, pour assaisonner ensuite vos petits plats maison (ou les cocktails pour l’apéro, chacun son truc !). La menthe et le persil sont les plus faciles, car ils poussent presque tous seuls ! Semez les graines, puis recouvrez-les d’une bonne couche de terre. Et il ne vous reste plus qu’à arroser et patienter !

Fabriquer son engrais naturel et fait maison !

Evidemment, aucun pesticide n’est le bienvenu dans nos potagers ! Mais pour aider nos plantations à bien pousser, il existe des astuces toutes simples ET naturelles. Ouf !!! Voici donc quelques idées d’engrais gratuits et faciles à faire, en jardinant avec nos enfants :

Engrais naturel fait maison et gratuit

  • L’eau de banane : Eh oui, la peau de banane peut être très bénéfique pour la terre et lui apporter des tas de minéraux ! Il suffit de faire macérer quelques jours une peau de banane dans un bocal d’eau. Vous pourrez ensuite arroser la terre de votre potager avec cette « eau enrichie ». Pas plus simple !
  • L’engrais au marc de café : Il fait partie des engrais naturels et gratuits les plus efficaces. Le marc de café est un très bon fertilisant, surtout pour les plantes en pot ! Il suffit de le récupérer dans votre filtre à café et de le répartir au pied de votre plante. En arrosant bien, il va se mélanger à la terre et lui donner un vrai coup de boost !
    • L’eau de cuisson (sans sel) des légumes, pâtes ou œufs : on ne le dira jamais assez, mais l’eau de cuisson des aliments est un super engrais naturel ! Elle est riche en sels minéraux et en vitamines et vos plantes vont adorer. Il faut juste bien penser à la laisser refroidir avant d’arroser vos plantes avec !
    • Les cendres de bois : Que ce soit l’hiver dans la cheminée ou l’été dans le barbecue, ne jetez plus vos cendres de bois ! Elles constituent un très bon engrais et repoussent les limaces, les escargots et certaines maladies. Pourquoi s’en priver ? Tamisez-la avant de la saupoudrer aux pieds de vos plantes.

    Lors d’une activité jardinage organisée en maternelle ou en primaire, chaque enfant peut par exemple apporter un objet, une pousse ou même un « déchet » qui servira à construire le potager. Chacun apportant sa pierre à l’édifice !

    Les erreurs à éviter pour une activité jardinage avec des enfants

    Erreurs à éviter pour une activité jardinage en maternelle

    Pour s’assurer la réussite de votre beau potager et de votre activité jardinage en maternelle, il y a néanmoins quelques erreurs à éviter. Mais je vous rassure, les règles sont toutes simples ! Elles sont les même que les conditions nécessaires à la vie (déjà vues dans cette expérience scientifique pour comprendre que la vie est fragile et nécessite des conditions bien particulières pour se développer).

    Afin que vos plantations se développent correctement, il leur faut donc :

    • De l’eau : Ni trop ni pas assez (mais surtout pas pas assez !), c’est pourquoi il est important de les arroser régulièrement.
    • De la lumière : Même si certaines n’aiment pas la lumière directe du soleil, toutes les plantes ont besoin de lumière pour s’épanouir ! Si vous êtes en appartement ou en classe, vous pouvez donc les placer sur le bord de la fenêtre.
    • De la chaleur, ou en tout cas des températures clémentes : C’est pourquoi la plupart des plantations se font au printemps. Si vous les faites en intérieur en hiver, elles auront plus de chances de pousser.
    • Une terre pas trop compacte, mais capable de retenir l’eau : Afin que les graines, semis et plants puissent respirer correctement et absorber l’eau dont ils ont besoin.

    Pour résumer et conclure : jardiner à partir de rien pour apprendre à comprendre et respecter l’environnement

    Jardiner à partir de rien, réfléchir à des solutions écologiques pour construire et entretenir son potager, c’est un super exercice pour nos petits écolos en herbe ! Une bonne manière de leur apprendre à comprendre la nature. C’est en la connaissant mieux et en étant plus proche d’elle qu’ils la respecteront et la protègeront, tout naturellement ! 

    Et peut-être qu’en cultivant leur petit potager, ils apprendront aussi à aimer certains fruits, légumes et aromates qu’ils n’aimaient pas avant ! Après tout, c’est toujours meilleur quand on le fait soi-même 😉

    Si vous avez aimé l'article, n'hésitez surtout pas à le partager !

    Articles similaires

    32 commentaires

    1. Quel article complet! Et tjs magnifiquement illustré, dans la simplicité (l’écologie quoi) et bien détaillé.
      Si vraiment ça donne pas envie aux gens de se mettre au jardinage, j’y comprends rien !
      On fait ce que tu dis pour les pdt avec les patates douces. Ça semble avoir bien marché cette année, on va bientôt le découvrir. Super idée pour le gingembre aussi. On fait aussi l’engrais à base de peau de peaux de bananes, c’est top!

      1. Ahah ! C’est vrai que là, il n’y a plus d’excuse pour ne pas s’y mettre ! Fabriquer un mini-potager à partir de rien, c’est le top pour sensibiliser les enfants ! Merci beaucoup en tout cas 😉

    2. Wouha, merci. Super article avec pleins de petits conseils concrets et pratiques. Je vais tester l’ail, car je ne connaissais pas. Et j’ai déjà testé le gingembre, c’est super facile et ça marche vraiment bien. Bravo pour ce super article.

      1. Ahah, moi aussi je ne suis pas très douée avec les plantes, mais avec les fruits et légumes un peu plus !
        L’ananas c’est super beau, tu ne vas pas regretter ! Mais pour avoir un nouveau fruit, il va falloir être patient 😉

    3. Trop bien ! Je reviens en maternelle le temps d’améliorer ce que je fais déjà car c’est tout bête mais le poireau, je ne pense pas à le faire alors que j’adore ça !!! Pour ajouter ma pierre à cet article, ce que je fais pour les tomates, c’est quand il m’arrive d’en avoir qui commence à pourrir, je coupe la partie gâtée et je la jette dans la terre. Immanquablement, cela repoussera tout seul l’année suivante. S’il n’y a pas de déchets de tomate chez vous, il est aussi possible de prendre une partie de la pulpe et de la mettre en terre. L’effet sera le même 🙂

        1. En fait, c’est aussi valable avec les pépins de poivrons, ceux des melons, …etc… mais j’avoue que là, je n’ai pas essayé car je n’ai vraiment pas assez d’espace pour ça.

    4. Merci pour cet article ! Tout ce que tu y as écris m’intéresse et me motive à récupérer des restant de légumes pour les faire repousser (surtout poireau, salade) 🙂
      J’adore l’idée des bâtons de glace !

    5. Je vais tenter de faire repousser des légumes à partir des restes, c’est incroyable ce que la nature est capable de faire ! Merci pour l’astuce des bâtons de glace, ce sera plus pratique que mes petites étiquettes qui s’effacent.

    6. Trop top ! Même si mes filles sont grandes maintenant, on va s’essayer à tout ça toutes les trois. Ce sont de superbes activités pour éveiller les tout-petits à la nature et jardiner, voir grandir les plantes, récolter ce qu’ils ont semé, ils adorent 🙂
      Merci pour ce chouette partage !

    7. Voilà la preuve que l’eau de cuisseau est belle et bien utile pour le jardin. Je l’avais toujours pensé et je suis content d’avoir une confirmation.
      Je ne pensais pas que l’on pouvait faire pousser autant de choses simplement en utilisant des légumes que nous avons déja: carottes, laitue, poireau. Merci !!

      1. Eh oui, plein d’astuces de grand-mère, sur lesquelles on doute parfois, mais qui sont belles et bien efficaces !
        L’eau de cuisson non salée par contre !!!
        La nature est merveilleuse 😉

    8. Je n’ai pas encore d’enfant. Mais je me suis déjà posé la question du jardinage. Comment les faires participer, l’importance d’avoir son propre potager, etc. Merci de m’avoir en partie éclairé 😉

    9. Plein de bonnes idées pour avoir un potager à peu de frais ! J’ignorais que c’était aussi facile ! 🙂
      Merci Mélanie pour tous ces secrets !

    10. Bonjour Mélanie, Je ne connaissais pas l’astuce du poireau et de la salade. Je vais essayer avec mes enfants !!! Est-ce que la période de l’automne se prête bien aux plantations extérieures ? Merci.

      1. Super ! En général, il vaut mieux planter au tout début du printemps. Mais en automne, on peut encore récolter quelques radis, salades, ou légumes qui poussent rapidement. Une autre solution est de créer une petite serre afin que la chaleur du soleil s’y accumule et prolonge l’été !

    11. Hyper inspirant, ça rencontre tout à fait mon aspiration à aider les enseignants à végétaliser les cours d’école 🙂 Merci pour ces astuces faciles à mettre en place, qui vont certainement susciter des vocations d’enfants jardiniers !!!

    Laisser un commentaire

    You have to agree to the comment policy.

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :