Le pétrole est une ressource qui reste essentielle dans les activités humaines. On essaie de le remplacer ou de trouver d’autres solutions pour moins s’en servir, mais cela prend du temps à mettre en place. Mais vous allez me demander : Pourquoi cherche-t-on à utiliser de moins en moins de pétrole ? Parce qu’au-delà d’être une ressource non renouvelable, c’est-à-dire qu’un jour il n’y en aura plus et qu’il faut apprendre à faire autrement, le pétrole est aussi dangereux pour l’environnement. Il arrive parfois qu’un bateau qui transporte du pétrole (un pétrolier) ou qu’un tuyau qui l’achemine (un pipeline) en libère dans la nature, et cela provoque une vraie catastrophe écologique. On appelle cela une marée noire.
Afin de mieux comprendre ce phénomène, je vous propose d’observer ensemble le concept de marée noire : définition, causes et conséquences. Puis je vous présenterai 2 expériences scientifiques faciles à réaliser, pour mieux comprendre.

C’est quoi une marée noire ?

Tout d’abord, afin d’en apprendre plus sur la marée noire, donnons-en une définition.

On appelle marée noire une pollution massive de la mer (ou de l’océan) puis des côtes, par une nappe d’hydrocarbure flottant à la surface de l’eau. L’hydrocarbure le plus connu est le pétrole, mais il peut aussi s’agir de mazout, de fioul

C’est une véritable catastrophe écologique, car ces hydrocarbures sont très toxiques pour les animaux et les plantes, mais également pour les êtres humains, lorsqu’ils viennent se déposer sur les plages, portés par les courants.

Cette expression de « marée noire » et sa définition sont récentes. Elles sont apparues en 1967, suite au naufrage du pétrolier « Torrey Canyon ». C’est un journaliste qui a alors inventé cette expression, afin de sensibiliser à ce type de catastrophe, et de nombreux mouvements écologistes de protection de la nature ont alors commencé à apparaître.

Marée noire définition et explication ludique

Les causes et les conséquences d’une marée noire

Les causes

Naufrage d'un navire

Une marée noire peut être causée par un déversement accidentel ou volontaire. En général, une marée noire peut avoir lieu suite au naufrage ou un trou dans la coque d’un pétrolier ou d’un bateau de croisière, d’un incident sur une plateforme pétrolière en mer (quand un conduit transportant le pétrole est endommagé par exemple) ou bien ce qu’on appelle un dégazage sauvage (du pétrole est donc relâché volontairement dans l’eau).

Le pétrole étant moins dense que l’eau, il va flotter à la surface de l’eau, et s’étaler rapidement sur une surface plus importante, allant parfois jusqu’à plusieurs centaines de kilomètres.

Quelques exemples de marées noires tristement connues

En 1978, le Finistère a connu la pire marée noire d’Europe du 20ème siècle. En effet, le naufrage de l’Amoco-Cadiz a été à l’origine du déversement en mer de 230 000 tonnes de pétrole et de fioul, qui se sont répandues et sont allées souiller plus de 360 kilomètres de littoral

Les enfants ne s’en rappellent sans doute pas, mais les parents peut-être ! On peut également citer les exemples de l’Erika ou encore du Prestige, qui ont causé aussi d’énormes dégâts.

En 2010, c’est la station « Deepwater » qui a en partie explosée. Un puits de pétrole a alors fui pendant 5 mois avant d’être complètement réparé. C’est alors 780 millions de litres de pétrole qui se sont déversés dans le Golfe du Mexique, touchant également plusieurs milliers de kilomètres de littoral et tuant plus de 6000 oiseaux. On peut encore trouver les résidus de pétrole sur certaines plages, de nombreuses années après la catastrophe…

Causes d'une marée noire

Les conséquences

Le premier touché par une marée noire est bien entendu l’environnement. Les hydrocarbures étant très toxiques, la faune et la flore sont durement impactées. Certaines espèces ont alors beaucoup de mal à survivre. Les fonds marins sont parfois fortement touchés, et l’habitat de nombreux animaux marins détruits. Et on sait que quand un maillon d’une chaine alimentaire est touché, c’est toute la chaine qui est menacée…

Conséquences d'une marée noire

De plus, certains composants étant épais et très collants (le mazout par exemple), les oiseaux qui viennent pêcher se retrouvent complètement englués et incapables de voler.

Formant une couche à la surface de l’eau, le dioxygène de l’air passe beaucoup moins facilement dans l’eau et les espèces sous-marines se retrouvent asphyxiées. C’est le cas des poissons, mais aussi des tortues de mer, des dauphins et des plantes aquatiques.

Si la marée noire n’est pas rapidement contenue, elle se répand sur de grandes surfaces et finit par arriver sur le littoral. On imagine tout de suite les plages sur lesquelles on ne peut plus de baigner, mais les inconvénients sont encore plus compliqués ! Ce sont de nombreuses activités importantes qui ne peuvent plus alors lieu, comme la pêche, l’aquaculture et le tourisme. Les vacanciers vont passer leurs vacances ailleurs et l’économie est mise à mal.

Une marée noire perturbe donc aussi beaucoup l’activité humaine… !

Marée noire définition

Comment récupérer le pétrole après une marée noire ?

Les impacts étant tellement importants, le meilleur moyen de lutter contre les marées noires est de les prévenir. C’est-à-dire de faire en sorte que cela n’arrive pas !

Heureusement, les progrès techniques ont permis de réduire énormément le risque de marée noire accidentelle. On estime qu’il est aujourd’hui d’environ 0,0003%. Ce qui est très faible ! Ouf !

Néanmoins, lorsqu’une marée noire se produit, les secours doivent mettre en place de nombreuses opérations afin d’en limiter les conséquences. Tout d’abord, on essaie de limiter la quantité de pétrole déversée, en colmatant les fuites, ou en vidant les cuves.

S’il est encore possible de contenir la nappe de pétrole et que les conditions météorologiques le permettent, les secours mettent en place des barrages flottants. Le pétrole peut ensuite être pompé avant qu’il ne se dissolve dans l’eau.

Quand la nappe de pétrole a commencé à se répandre et menace les côtes, l’objectif est de l’empêcher d’arriver sur les sites sensibles. Pour cela, on peut utiliser des produits chimiques (des dispersants) ou mettre feu au pétrole. Mais attention, ces deux opérations ne sont utilisées que lorsqu’on est certains qu’elles éviteront plus de dommages qu’elles n’en causeront. Les permettent de transformer la nappe d’hydrocarbure en toutes petites gouttelettes, qui seront dispersants ensuite naturellement dégradées par les micro-organismes. Elles sont alors moins dangereuses pour les animaux marins.

Si la marée noire a commencé à atteindre le littoral, il va falloir nettoyer les côtes et sauver les animaux mazoutés.

Vous l’aurez compris, les interventions en cas de marée noire vont dépendre à la fois de la nature de l’hydrocarbure libéré, des possibilités techniques, mais aussi de la météo, si la nappe se répand rapidement ou non, et encore si elle est à proximité de zones sensibles.

Barrage en mer

Pour aller plus loin : 2 expériences de la marée noire

Ces concepts de marée noire, définition, causes et conséquences peuvent rester flous pour les enfants. Je vous propose donc de réaliser 2 expériences scientifiques afin de mieux comprendre, d’observer par eux-mêmes et de visualiser en direct les effets d’une marée noire.

Vous trouverez ces deux expériences dans l’article : « C’est quoi une marée noire : 2 expériences pour comprendre ». Abonnez-vous au blog pour ne rien rater !!!

Si vous avez aimé l'article, n'hésitez surtout pas à le partager !

Articles similaires

9 commentaires

    1. En effet, c’est rassurant de savoir que les progrès font que les marées noires n’arrivent que de manière exceptionnelle 😉
      C’est bon de le rappeler !

  1. Merci pour cet article intéressant. Je ne suis pas sûre que ce soit exceptionnel. Je me souviens du désastre pour l’île Maurice il y a encore peu de temps.

    1. Avec plaisir !
      Malheureusement le risque zéro n’existe pas et les accidents arrivent toujours, mais avec les mesures de précautions et les progrès technologiques, il diminue d’année en année !

  2. Cet article est très intéressant, et c’est une très bonne manière de sensibiliser les enfants à tout un tas de concepts en lien avec l’environnement: l’importance de la mer, de la p^réservation de la faune et de la flore, mais aussi l’importance de travailler techniquement, pour toujours améliorer les choses. Merci pour ce bel article 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :