Vous aussi vous avez l’impression de n’être qu’un petit point insignifiant dans l’univers ? Que notre consommation n’a que peu de poids sur l’avenir de la planète ? Mais ce n’est pas le cas ! Nos choix, et surtout ce que nous inculquons à nos enfants et aux générations à venir, sont essentiels !
C’est pour cela qu’il est important de savoir ce qu’est une « consommation éco-responsable », et d’essayer de s’en rapprocher le plus possible.

Définition de la consommation éco-responsable, ou consommation éthique

Avoir une consommation éco-responsable, c’est s’assurer que nos achats sont respectueux de l’environnement, mais pas seulement ! Il faut aussi que ce que nous achetons soit bénéfique pour l’économie, respectueux des travailleurs et de la santé de tous. Et cela concerne tous les types d’achat que nous pouvons faire : notre nourriture, nos vêtements, mais aussi notre électricité, notre banque, nos meubles…

Au niveau de l’économie, l’idéal est de privilégier l’économie locale. C’est-à-dire d’acheter des légumes de saison à l’agriculteur de sa région, plutôt que de faire venir des fruits et légumes de l’autre bout de la planète.

On peut aussi souvent entendre les termes de consommation « responsable », « éthique », « durable », « green » et « verte ». Ils désignent tous la même chose.

Consommation éco-responsable et économie locale

C’est quoi le commerce équitable ?

Les producteurs des pays défavorisés sont parfois les plus touchés par la sur-consommation et les prix tirés vers le bas. Ils ne gagnent parfois même pas suffisamment pour vivre dans des conditions correctes.

Une des solutions pour créer une chaine de consommation vertueuse, c’est-à-dire juste pour tout le monde (pour le consommateur, mais aussi le producteur / fabriquant), est le commerce équitable.

Mais qu’est-ce que c’est ? Le commerce équitable consiste simplement à payer un prix juste aux producteurs des pays les plus défavorisés. Ce prix juste doit être un prix minimum garanti, stable même si les prix au niveau du monde évoluent. Cela permet aux producteurs de vivre dans de bonnes conditions, et parfois même de participer à des projets communautaires dans leur pays (comme la construction d’école, de systèmes d’assainissement de l’eau…).

Pour savoir quels produits sont issus du commerce équitable, il suffit simplement de regarder s’il porte le label « commerce équitable ». Pas plus simple !

Les produits fabriqués et distribués dans le cadre du commerce équitable s’intègrent dans une vision de développement durable, c’est-à-dire qu’ils ont pour objectif de garantir notre qualité de vie, celle des producteurs, ainsi que celle des générations futures.

Commerce équitable

Le coût caché d’un objet

Dans les pays développés, comme c’est le cas de la France, on achète certains objets à des prix tellement bas qu’ils sont même insignifiants ! Certaines enseignes et marques affichent des prix « cassés ». Mais comment peuvent-elles se permettre de vendre à de tels prix ?

Quand on achète un jouet à 2 euros, ou un vêtement à 3 euros, ce n’est pas à nous qu’il coûte cher, mais il y a forcément un coût caché

Le coût caché, c’est le prix que cela coûte de produire l’objet en question, mais qu’on ne voit pas nous, en tant que consommateur. Il peut s’agir de l’exploitation de personnes très peu payées de l’autre côté du monde, voire même d’enfants… Ces personnes peuvent aussi travailler dans des conditions de travail horribles, que nous ne pouvons même pas imaginer. Et qui permet aux industriels de fabriquer beaucoup pour très peu cher.

Quand il s’agit de nourriture, les conditions d’élevage sont parfois très dures pour les animaux. Et la nourriture qui leur est donnée est parfois loin d’être la meilleure. Mais c’est ce qui permet justement aux éleveurs d’élever beaucoup d’animaux pour moins cher. Et donc ensuite de vendre moins cher… On comprend vite pourquoi un poulet élevé en plein air nous coûte plus cher qu’un poulet élevé en batterie. Mais en général, quand on est prêts à payer plus cher, les produits sont meilleurs ! Pour notre goût, mais aussi pour la planète et pour les conditions d’élevage des animaux.

Dans ces cas-là, nous sommes loin d’être dans une consommation éco-responsable, puisqu’aucun critère n’est respecté : ni notre santé, ni les conditions de travail, ni le respect de l’environnement…

Consommation éco-responsable poulets en plein air

Les réflexes à adopter pour une consommation éco-responsable

Pour adopter une consommation plus éco-responsable, voici plusieurs réflexes simples à adopter :
lire les étiquettes de produits, pour savoir avec quoi ils sont fabriqués,
acheter des produits cultivés sans pesticides, voire biologiques,
– éviter d’acheter des produits venant de l’autre côté de la planète (en Inde, ce sont parfois les enfants qui les ont fabriqués…).

Pour se renseigner sur la provenance et la composition des produits que nous achetons, il existe plusieurs applications et plateformes pour nous aider à y voir plus clair :
Dream Act recense les marques vertueuses,
– Avec Ecocompare.com, nous entrons le code-barre d’un produit, et le site nous indique comment il est fabriqué, s’il a reçu des labels, s’il est recyclable…

Maintenant que vous savez ce qu’est la consommation éco-responsable et que vous avez toutes les billes pour mieux consommer, vous n’avez plus aucune excuse pour essayer de faire de plus en plus attention !

Si vous avez aimé l'article, n'hésitez surtout pas à le partager !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.